fin de droit

de quel droit

Dure affaire , c'est un choc brutal pour Yvon Le Men avec l'incohérence administrative !

Et pour nous qui y travaillons ou y avons travaillé, c'est par une usure insidieuse que nous devenons ce que nous redoutions, de simples rouages déshumanisés et technocratiques. Mais pas consentants et même pour certains, parfois résistants.

Il faut savoir, qu'il n'est plus possible de traiter un dossier d'intermittent en agence, mais qu'il faut le transmettre à Paris pour être traité en plateforme.

Cela a d'ailleurs valu récemment une sanction à un agent de Pôle-Emploi à qui, sur un dossier à problème (la traque), la direction a reproché d'avoir traité le dossier sur place. Il en est tombé malade.

Il est fort possible qu'à la finale, Pôle Emploi revienne sur sa décision car à défaut d'emploi, on ne saurait imaginer que Pôle Emploi ne serve plus qu'à créer les problèmes qui seront à régler demain...

Il faut du soutien, car les pouvoirs ont des oreilles.

Bon courage.

 

Evelyne Blaise, retraitée de Pôle Emploi, Saint Brieuc

Mis à jour le 12 janvier 2016

Collectif findedroitdequeldroit