fin de droit

de quel droit

Il y a quarante ans déjà à Guérande, j'ai accueilli Yvon Le Men dans le lycée professionnel où j'étais pion. Je l'ai ensuite reçu en tant que proviseur dans des lycées que je dirigeais. J'ai assisté à ses spectacles, j'ai lu ses ouvrages, ses anthologies. En plus d'un poète, c'est un passeur de poésie. Je n'ose dire combien les rencontres que j'ai eu avec lui au hasard du temps et des lieux sont toujours un bonheur et une respiration d'hommes et de mots. Je n'oublie pas le temps des galoches et des vestes de velours noirs. Harzhal ha Krogiñ.

 

Patrick Hervé

Mis à jour le 12 janvier 2016

Collectif findedroitdequeldroit