fin de droit

de quel droit

Dès la fin des années 70, en tant que membre de l'ensemble culturel Théâtréquipe-La Chamaille, j'avais contribué à faire connaître Yvon Le Men en l'invitant à présenter son texte "Le pays derrière le chagrin".

Ce texte et son interprétation hypnotiques, comme la rencontre tripale et vivifiante de ce poète hors-normes, qui vivait dans des conditions très difficiles, mais était d'une humanité considérable, forçaient le respect et l'admiration.

L'ahurissant procès d'intention qui lui est fait aujourd'hui est une insulte à sa qualité de poète, d'artiste, et surtout à l'intégrité profonde de cet homme.

Quel fonctionnaire zélé a pu concevoir qu'Yvon Le Men était, dans la lutte actuelle des intermittents, la cible parfaite?

Et dans quel but ?

 

Yannick Pinard

Mis à jour le 12 janvier 2016

Collectif findedroitdequeldroit