Que devez-vous sur les procédures en cas de litiges entre propriétaire et locataire ?

Que devez-vous sur les procédures en cas de litiges entre propriétaire et locataire ?

Les propriétaires sont tenus de s’assurer que leurs biens locatifs sont sûrs et dignes d’être habités. Si vous avez un problème avec votre propriétaire ou votre bien locatif, vous pouvez prendre certaines mesures pour le résoudre. La relation propriétaire-locataire peut être précieuse, mais elle peut aussi être très compliquée.  Voici ce que vous devez faire si vous avez un problème avec votre propriétaire ou votre bien locatif.

L’entretien de la propriété

En tant que propriétaire, vous êtes responsable du maintien en bon état de votre bien locatif. Cela signifie que vous devez vous occuper des problèmes d’entretien tels que les pannes de plomberie ou de chauffage, les toits qui fuient et les fenêtres cassées. Plus d’information sur avocats-vendee.fr/. Vous devez également maintenir un extincteur et un détecteur de fumée à jour dans chaque pièce et avoir des détecteurs de fumée en état de marche à chaque étage de votre immeuble.

Vous ne pouvez pas discriminer les locataires en fonction de leur race, de leur religion ou de leur identité sexuelle

La loi sur le logement équitable interdit la discrimination à l’encontre des locataires potentiels en raison de leur race, de leur religion ou de leur identité sexuelle ; toutefois, cela ne signifie pas que les propriétaires ne peuvent pas refuser de louer à des personnes ayant un mauvais crédit ou un casier judiciaire, car ces facteurs ne sont pas non plus protégés par la loi (bien qu’ils puissent influer sur la décision de louer à quelqu’un).

Vous n’avez pas le droit d’entrer dans le logement de votre locataire.

Que faire si vous avez un problème avec votre propriétaire ou votre bien locatif

Documentez le problème

Prenez des photos et des vidéos de tout dommage ou problème dans l’appartement et tenez un registre détaillé de chaque incident (par exemple, lorsque vous remarquez de la moisissure au plafond). Cela vous aidera à vous protéger contre toute plainte selon laquelle vous auriez causé les dommages ou permis qu’ils se produisent.

Écrivez-leur une lettre

Si vous avez un problème avec votre propriétaire ou votre bien locatif, la première étape consiste à essayer de le résoudre directement avec le propriétaire. Cela peut vous faire économiser du temps et de l’argent, et vous éviter d’avoir à engager une action en justice.

Écrire une lettre informant votre propriétaire du problème et lui demandant de le régler. Vous devriez conserver des copies de toute la correspondance envoyée et reçue entre vous et votre propriétaire afin de pouvoir prouver, si nécessaire, que vous avez tenté de résoudre le litige à l’amiable avant d’entreprendre d’autres démarches. Si votre lettre ne reçoit pas de réponse de votre propriétaire dans les 30 jours, il est temps de passer à la deuxième étape.

Signifiez un avis de violation à votre propriétaire

Vous pouvez également envisager de signifier à votre propriétaire un avis de violation (NOV). Un NOV est tout simplement un document officiel indiquant qu’il y a eu une infraction au contrat de bail ou à la loi de l’État par l’une ou l’autre des parties et exigeant une action corrective dans un délai déterminé ou le paiement d’une amende en cas de violation.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.